P1220687Il a fait vraiment très beau ce dimanche alors qui dit beau temps, dit que j'ai passé mon après-midi dans le jardin à bouquiner... Cela fait du bien après ces jours de grisailles.

J'ai donc eu le temps de commencer (et de finir) deux livres bien différents. Pour le premier, je souhaitais avancer dans le challenge Club des 5, organisé par George. J'ai donc fait le tour de ma bibliothèque et je suis tombée sur cet exemplaire de la série des Jeunes filles en blanc. J'ai découvert cette série sur le tard car elle n'était pas dans les collections de mes grands-parents (qui avaient tous les Oui-Oui, les clubs des 5, les Alice, les Michel et les Langelot). Je pense que je les ai découverts au CDI du collège. Cette série avait participé à mon envie de devenir infirmière.

4ème de couverture : Catherine est très émue ! Jeune infirmière sortant de l'Ecole, c'est la première fois qu'elle met le pied dans "son" hôpital. A ce moment, l'ambulance amène un jeune garçon blessé ramassé sur la route. Or, on aura beau l'interroger, l'enfant refusera obstinément de dire qui il est et comment l'accident est arrivé. 

Catherine pressent qu'il est une victime. en prenant sa défense, elle entre en conflit avec l'infirmière en chef... Il faudra beaucoup de générosité et de courage à la jeune fille pour faire face aux intrigues qui vont se nouer contre elle. heureusement, elle a des défenseurs : le patron d'abord, puis Laurent, un jeune interne qu'elle trouve tout à fait sympathique... 

Mon exemplaire date des années 60 et ... comment vous dire... cela se voit. Non pas qu'il soit abimé, mais le contenu n'est pas franchement moderne... Pour chaque livre de la série, une héroïne différente, une jeune infirmière, arrive dans un nouvel hôpital, va se familiariser avec les lieux et, pour pimenter le tout, résoudra un "mystère" autour d'un patient. Alors je vous arrête tout de suite, pas de mystère diagnostic à la Dr House (d'ailleurs on parle très peu des maladies) mais quelque chose de gentillet dans la digne continuité du Club des Cinq.

Ici, l'hôpital dans lequel travaille Catherine compte une trentaine de malades, un médecin et trois internes, pas d'aides-soignantes mais de gentilles et jeunes infirmières qui dorment sur place et n'ont pas le droit de sortir le soir sans autorisation ou motif valable (on n'est pas loin de la pension de jeunes filles) avec une surveillante aigrie (qui dort aussi sur place). Le jeune interne est bien charmant mais on ne parle que de leur "amitié" pednant tout le livre. La jeune Catherine a une vision de la vocation d'infirmière complètement surranée : elle se dévoue pour "ses" malades et va même les voir quand elle est de repos.

Bref, une petite lecture gentille et rapide (environ deux heures). Elle me permet d'avancer dans deux challenges :

logo-club-des-51 2/10 et STAR 2ème

184 pages