Je crois que voici mon premier gros coup de cœur de l'année. Je m'étais laissée tenter lors de mon dernier passage au Furet (alors que j'achetais un album de coloriage) mais voici bien un "craquage" que je ne regrette absolument pas. J'ai profité hier d'un aller-retour professionnel à Paris pour le pire intégralement sur la journée. Il ne sera pas resté longtemps dans ma PAL. 

juste-avant-le-bonheur-9782266250627_0

4ème de couverture : Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison au bord de la mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n'a pas l'habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette perche qui se tend... 

Je m'attendais à un roman de "chick litt" avec cette jeune caissière qui aurait fait une parfaite Bridget Jones. Et bien pas du tout ! 

Dans la première partie, Julie rencontre Paul qui va les emmener, avec leurs fils respectifs, en vacances en Bretagne. La réunion de ces quatre personnes abîmées par la vie va donner quelque chose de très beau, de très réaliste, de très humain. C'est d'ailleurs le mot que je choisirai pour décrire cette histoire. Elle redonne foi en l'être humain, en l'humanité. 

La deuxième partie est beaucoup plus remuante. Je ne vais pas cacher que j'ai beaucoup pleuré. Un grand malheur s'abat sur le groupe et chacun doit trouver une nouvelle voie vers le bonheur. 

Ce livre est très réaliste mais également optimiste. Les personnages vont chercher à améliorer leur vie à travers une addition de petits bonheurs, les jolies choses de la vie : un paysage, une soirée sous les étoiles, un air de musique, un feu dans la cheminée... Il incite à valoriser le quotidien. Il montre également la faculté de l'être humain à se réparer lui même, à,surmonter les épreuves, même les plus terribles. 

J'ai beaucoup aimé l'optimisme et l'envie de vivre qui ressort de cette lecture. En fermant le livre, j'ai juste eu envie de serrer très fort ma fille dans mes bras et de profiter des jolies moments. Une lecture que je recommande ! 

326 pages