Suite des lectures des vacances avec un livre dont la couverture alléchante et le concept dévoilé dans le 4ème de couverture m'avaient attirés. De plus, comme c'était un achat "craquage" de début juillet, il fallait qu'il sorte rapidement de ma PAL. C'est ainsi que j'ai, pour l'instant, lu tous les livres achetés en 2014. 

41XLXdV2+1L

4ème de couverture : "Le jour de ses 9 ans, Rose mord avec délice dans son gâteau d'anniversaire. S'ensuit une incroyable révélation : elle ressent précisément le mal-être éprouvé par sa mère en le préparant. Car, dans sa famille, chacun dispose d'un pouvoir unique, qu'il doit taire ; pour ces super-héros du quotidien, ce don est un fardeau. Comment supporter le monde quand la moindre bouchée provoque un séisme intérieur ?"

Oui, j'ai trouvé l'idée de base très intéressante : une jeune fille réussit à interpréter les émotions des personnes qui cuisinent en goûtant les aliments. Cela va même plus loin car elle arrive même à nommer le nom de l'usine ou du producteur du produit brut. Le réumé nous promet une famille de super-héros du quotidien, on se demande donc quels sont les pouvoirs de ses parents et de son frère. Et surtout, que vont-ils pouvoir faire avec ces pouvoirs ? 

Et bien pour tout dire, j'ai trouvé qu'il y avait une grosse tromperie sur la marchandise. Il s'agit finalement ni plus ni moins que la description du quotidien d'une famille américaine tout à fait ordinaire. On ne comprend pas bien le "pouvoir" du frère aîné de la jeune Rose, et ses parents n'ont vraiment rien d'exceptionnel. L'auteur va décrire plusieurs années de la vie de cette famille, il n'y a quasiment aucune action et à peine un fil conducteur. J'ai trouvé que cela manquait vraiment d'un scénario digne de ce nom. Bref, une grosse déception. 

331 pages