Enfin je termine mon pavé du mois ! Je ne suis pas sûre d’en lire un chaque mois mais c’est tout de même un de moins dans ma PAL. Mais du coup, comme nous sommes déjà au milieu du mois, si je veux remplir mon objectif du plan ORSEC 2014, il va falloir que je carbure et que je me concentre sur des livres à taille plus raisonnable.

51Md+GRM+-L4ème de couverture : Diana Bishop, jeune historienne héritière d'une puissante lignée de sorcières, et le vampire Matthew Clairmont ont brisé le pacte qui leur interdisait de s'aimer. Quand Diana a découvert l'Ashmole 782, un manuscrit alchimique à la bibliothèque d'Oxford, elle a déclenché un conflit millénaire. La paix fragile entre les vampires, les sorcières, les démons et les humains est désormais menacée. déterminés à percer le mystère du manuscrit perdu, et tentant d'échapper à leurs ennemis, Diana et Matthew ont fui à Londres... en 1590. Un monde d'espions et de subterfuges, qui les plonge dans les arcanes du passé de Matthew et les confronte aux pouvoirs de Diana. Et à l'inquiétante Ecole de la nuit

Ce livre fait donc suite au Livre perdu des sortilèges que j’ai lu cet été. J’ai été très contente de poursuivre les aventures de Diana Bishop et de son compagnon même si le contexte de l’histoire est complètement différent.

En effet, ici, on a plutôt affaire à un roman historique dans lequel évoluent une sorcière et un vampire. Nous sommes plongés dans le Londres de la reine Elizabeth, qui est elle-même un personnage du livre. Entre dramaturges célèbres, alchimie et souverains en quête de pouvoir et d’immortalité, l’intrigue est très riche. On attend avec impatience de découvrir les pouvoirs de Diana, qui seront explorés et utilisés assez tardivement dans l’intrigue.

J’ai d’ailleurs trouvé le début un peu long à démarrer et la multitude des personnages composant la fameuse Ecole de la Nuit ne m’a pas vraiment aidé. Mais une fois que l’histoire est partie, j’ai vraiment aimé voyager dans le temps et découvrir le destin des deux personnages principaux.

Petite déception tout de même, le tome suivant n’est prévu que pour cet été, je vais donc devoir patienter un certain temps avant de pouvoir lire la version française en poche… Une foule de questions restent en suspens et j’ai hâte de connaître leurs réponses.

922 pages