Un article un peu en retard sur le planning habituel pour cause de vacances... Il est donc temps de se pencher sur mes lectures du mois d'août. Pour tout dire, cela sera (pour l'instant, mais aussi pour un moment je pense), mon record absolu en terme de livres lus et du nombre de pages avalées ! La faute à 3 semaines de vacances loin de toute tentation internetique ou télévisuelle. 

Le début du mois a été tourné vers des lectures de livres en grands formats, plus difficiles à emmener en vacances et que j'avais donc choisi de lire confortablement à la maison. J'ai également profité des pauses de midi plus calmes au boulot pour consacrer une demi-heure à la lecture après mon repas.

41K6NdEj+fLJ'ai ainsi lu un des livres les plus vieux de ma PAL, acheté en 2009, Tout est sous contrôle de Hugh Laurie. Une lecture que j'avais déjà essayé lors de son achat mais que j'avais laissée tomber. je m'en suis mieux sortie cette fois-ci et je suis contente de l'avoir fini. L'histoire est assez originale, mais c'est surtout le style qui fait le plaisir de cette lecture. Entre cynisme et humour, le personnage principal nous amène à considérer la question du bien et du mal dans un monde où l'argent est le véritable maître.

J'ai ensuite enchaîné avec un livre qui n'a absolument rien à voir, En avant route ! d'Alix de St André. J'ai voulu le lire afin de l'offrir à une amie et en préambule des ballades que je prévoyait de faire pendant nos vacances en Corse. Un style fluide et agréable, un récit qui s'attarde plus sur les rencontres que sur les difficultés de la route. Il donne envie de prendre notre bâton de marche pour nous aussi suivre le chemin des pélerins. 

Toujours dans les grands formats, j'ai continué avec un livre plus régional, Un Palais dans les dunes de Annie Degroote, un roman qui se déroule au Touquet pendant l'Entre-Deux Guerres. L'histoire est un peu cousue de fil blanc mais la description de l'ambiance de la station balnéaire est intéressante pour les personnes qui la connaisse. 

Salamandre

Avant le départ en vacances, j'ai profité d'un week-end de très beau temps pour m'installer dans mon transat et profiter du soleil dans mon jardin. C'est mon grand plaisir. J'ai donc lu plusieurs livres en quelques jours : Code Salamandre de Samuel Delage, une énigme historique qui m'a plu mais que j'aurai aimée plus travaillée et approfondie ; Le Zèbre d'Alexandre Jardin, une belle histoire et une réflexion sur le travail du temps sur l'amour d'un couple, ainsi que deux livres pour mon boulot : Louis, pas à pas de Gersende et Francis Perrin et Mon frère, cet étranger de Sophie Leclercq (chroniques à paraître d'ici la fin de l'année, au moment de la parution de la revue). 

Pendant les vacances, j'ai choisi d'emporter avec moi mes livres les plus épais (!), dans le but d'avoir moins de billets de lecture de retard en rentrant. Vous découvrirez ces livres plus en détails dans les jours à venir. 

J'ai d'abord commencé par Le trottoir au soleil de Philippe Delerm, chroniques poétiques et réalistes sur le temps qui passe et les bonheurs quotidiens. Puis, j'ai enchaîné avec la fin de la saga de l'Héritage de Christopher Paolini, ainsi que les deux premiers tomes de la saga Hunger Games de Suzanne Collins, des lectures captivantes et très rapides. Un vrai plaisir ! 

bon roman

Sur les conseils de mon libraire, j'ai apprécié un roman historique, Un loup est un loup de Michel Folco, un roman très intéressant malgrès quelques longueurs. Après cette lecture, le loup deviendrait presque un animal familier ! J'ai enfin pu découvrir les 3 premières aventures de Dexter (encore un recueil très vieux dans ma PAL).

J'ai ensuite dévoré un de mes livres coup de coeur de l'année, Au bon roman de Laurence Cossé. Une histoire centrée sur la création d'une librairie pas comme les autres, et qui ne va pas plaire à tout le monde. Ce n'est pas un simple roman mais une véritable réflexion sur la fonction du libraire et l'économie du livre. Je le recommande chaudement à tous ceux qui aiment la lecture. 

Enfin, en continuité des Piliers de la Terre que j'avais lu pendant les vacances de Pâques, j'ai commencé Un monde sans fin, de Ken Follett. Etant donné la taille de ce livre (1300 pages) et le fait que j'en ai déjà lu une bonne partie, je l'intègre à mon bilan d'août en espérant réussir à le finir rapidement. 

Ce qui nous donne donc au final, un total de 16,5 livres lus, soit 6 421 pages (!).