Moins de jours fériés, plus de boulot, pas de soleil, moins de lecture... J'adore ce mois de juin... Heureusement qu'il y a de bonnes choses qui viennent compenser : des soirées entre amis très agréables et surtout une formidable soirée en amoureux pour notre anniversaire de mariage hier soir. 5 ans, ça commence à compter ! Sinon, je viens de terminer une petite lecture qui était dans ma liste depuis un moment.

41GMg9TKtNL__SL500_AA300_

4ème de couverture : Charles IX fut de tous nos rois de France l'un des plus calamiteux. A 22 ans, pour faire plaisir à sa mère, il ordonna le massacre de la Saint-Barthélemy, qui épouvanta l'Europe entière. Abasourdi par l'énormité de son crime, il sombra dans la folie. Courant le lapin et le cerf dans les salles du Louvre, fabriquant de la fausse monnaie pour remplir les caisses désespéremment vides du royaume, il accumula les initiatives désastreuses. Transpirant le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné, Charles IX mourut à 23 ans, haï de tous. Pourtant il avant un bon fond.

Ayant déjà lu Le Montespan, du même auteur, je sais qu'il n'a pas pour habitude de faire dans la dentelle. Encore une fois, ce récit n'est pas à mettre entre toutes les mains car agrémenté de descriptions assez crues ainsi que d'un langage plutôt fleuri. J'ai cependant pris plaisir à découvrir la vie complètement folle et déjantée de ce souverain qui ne se remettra jamais de l'énormité du massacre de la Saint Barthélemy.

Le récit commence la veille de cette terrible nuit et se poursuit jusqu'à la mort de Charles IX. Ce début a été écrit de manière à pouvoir ce rendre compte de la manipulation à laquelle le jeune roi a été soumis afin de consentir à cette chose à laquelle il n'adhérait pas du tout. Puis, c'est la descente aux enfers, la folie qui gagne du terrain, le reste de sa vie va être conditionné par la mort et le sang,notamment à travers la chasse.

J'ai aimé ce livre assez court bien que je pense qu'il aurait pu être encore plus court car certains chapitres sont plutôt anecdotiques.

76710461_p

222 pages et un livre de moins pour le challenge PAL express.