41IFmpNoLKL__SL500_AA300_Après Eragon et l'Aîné, j'étais impatiente de lire la suite des aventures d'Eragon et de sa dragonne Saphira.

4ème de couverture : Eragon a une double promesse à tenir : aider Roran à délivrer sa fiancée, Katrina, des griffes des Ra'zacs, et venger la mort de son oncle Garrow. Mais le combat continue contre Galbatorix. Les nains, les elfes, le peuple du Surda et les Urgals eux-mêmes se rallient aux Vardens, sous l'autorité de Nasuada. Ce qui ne va pas sans frictions et rivalités. Quant à Eragon et Saphira, ils n'ont pas achevé leur formation. L'enseignement et les conseils d'Oromis et de Glaedr, le dragon d'or, leur sont plus que jamais nécessaire, car, entre batailles contre les soldats du tyran, luttes intestines et souffrances secrètes - l'elfe Arya est toujours présente dans les pensées d'Eragon -, le jeune dragonnier et sa puissante compagne aux écailles bleues doivent sans cesse donner le meilleur d'eux-mêmes. Or,depuis que Murtagh lui a repris Zar'roc, Eragon n'a plus d'épée...

C'est avec grand plaisir que l'on retrouve l'ensemble des personnages de cette saga. Notamment Eragon et son cousin Roran. L'histoire est beaucoup moins morcelée que dans le tome précédent car les personnages se retrouvent tous au même endroit. La guerre bat son plein entre les Vardens et les troupes du tyran Galbatorix. Il faut bien sûr gérer les batailles mais aussi faire preuve de diplomatie et de stratégie lors de la nomination du nouveau roi des nains.

Eragon devra aussi faire face à son histoire personnelle, à ses doutes, à ses ennemis. Et il y a toujours Arya... Une histoire fantastique dans laquelle je me suis de nouveau plongée avec délice et entousiasme. Seule petite déception : la trilogie s'est transformée en saga et,alors que je pensais terminer l'hstoire, je suis de obligée de patienter pour avoir la suite. En plus, le livre n'est même pas encore sorti en VO alors il va falloir attendre la VF, puis la version de poche (ben oui, j'ai commencé en poche...).

810 pages